• Accueil
  • > Archives pour décembre 2010

L’Ere des Vikings n°2

Posté par LPBSM le 8 décembre 2010

L'Ere des Vikings n°2 drakkaraumuse1-207x300  (*) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonjour,

 

Dans l’ère des Vikings n°1, nous avons abordé une des motivations de raids incessants menés par ces hommes du nord (on appelait les danois, normands ou « nort(h)manni », sous Charlemagne) en faisant un retour en arrière sur le plan historique puisque nous en étions restés en 875 dans l’article « l’Apogée du royaume Breton » .

Arrivé au pouvoir par le crime (le meurtre d’Erispoë), Salomon de Bretagne périt par le crime le 28 juin 874, les yeux crevés par des francs qui avaient été informé du refuge monacal où il se trouvait par son gendre Pascweten, Gurwant et Wigon (fils de Rivelin et neveu de Salomon) ; histoire que l’on peut lire dans les Annales de Saint-Bertin

L’énucléation de Salomon, qui mit toute la nuit et le lendemain matin à agoniser, alors qu’il était réfugié depuis deux ans dans un monastère, révoltera les Bretons qui firent de lui un saint (La Martyre (Finistère), Piriac (Ille-et-Vilaine), etc ...) .

.drakkaretpillages1-300x225

En 875, Pascweten (comte de Vannes) faisant alliance avec des Vikings, marcha sur son rival Gurwant (comte de Rennes) .  Rennes, toujours sur ses 9 hectares de fortification, résista si bien que Pascweten, malgré une importante supériorité numérique, s’enfuit et les Vikings, après s’être barricadés dans l’abbaye de Saint-Melaine, s’enfuirent à leur tour pour ravager l’Avranchin, moins bien défendu .

En 876, Gurwant tomba malade et Pacsweten prévenu tenta une nouvelle attaque .   Rennes fut de nouveau assiéger mais résista .  Gurwant mourut quelques jours plus tard et fut remplacé par son fils putatif Judicaël .

Quant à Pascweten, il fut empoisonné et remplacé par son frère, Alain dit Le grand .

Le désir de chaque successeur de devenir le seul grand roi « Salomon » de la Bretagne, entretiendra assez longtemps la division de l’ancien royaume breton et sa fragilité vis-à-vis des nouveaux envahisseurs .

.lesvikingsenfrancedejeanrenaudedouestfrance2000p471

Carte des diverses invasions Vikings

Chez les Francs, Charles le Chauve mourut en 877 et son fils Louis II le Bègue lui succéda mais mourut deux ans plus tard .

Les deux fils de Louis II le Bègue, Louis III et Carloman, se partagèrent le royaume qui continuait, lui aussi, à se morceler Louis III mourut accidentellement en 882 et Carloman fit de même en 884 .

Les grands de Neustrie confièrent le trône à Charles le Gros (fils de Louis le Germanique) déjà roi de Germanie et d’Italie qui réunifiera très provisoirement l’empire franc, par la spoliation, le meurtre et la traîtrise, en se faisant couronné empereur par le pape en 881 .

En février 887, Charles le Gros, obèse et épileptique subit une trépanation pour soulager ses souffrances .  Il est déposé par les grands de Francie Orientale en novembre 887 .   Il meurt sans héritier légitime le 13 janvier 888 .

Les grands de Francie occidentale vont élire Charles III le simple (fils légitime de Louis II le Bègue)  le 3 janvier 898, après la mort du comte Eudes (défenseur de Paris contre les normands, hiver 885-886) et qui assurera une sorte de régence pendant la minorité de Charles III le simple .

Un conseil régalien d’aristocrates d’origine lotharingienne va se mettre doucement en place et déposera le roi légitime Charles III le simple pour mettre à sa place Robert Ier, un roi élu .  La bataille de Soissons en  juin 923 (*) verra deux rois francs s’affronter, l’alliance de Rollon (1er roi Normand) avec Charles III et la victoire du clan de Robert Ier même si ce dernier y trouve la mort (Ses deux gendres Herbert et Raoul étant venus à son secours) .

(*) Ne pas confondre avec la bataille de Soissons de 978, dite « petite bataille de Soissons » par dérision .

.drakkar-dans-les-glaces(3)

Comment des royaumes qui n’arrêtaient pas de s’affronter, aussi bien francs que bretons, pouvaient-ils faire face à une menace extérieure aussi rapide dans ses déplacements que l’était les armées vikings grâce à leurs esnèques .

.drakkar-dans-la-temp%C3%AAte(4)

Mais le pire est que pour se faire la guerre entre eux, francs et bretons ne purent risquer de s’affaiblir en attaquant les bases fortifiées que les Vikings installeront afin d’être plus efficace dans leurs pillages (ils prendront Nantes plusieurs fois et la reperdront tout autant) .

.271020101734360002rec11

Carte extraite du livre de Joël CORNETTE, « Histoire de la Bretagne et des Bretons, Ed. du Seuil, Tome I, p.221 .

Pourtant en 890, faisant taire leurs dissensions, les comtes bretons Judicaël de Rennes et Alain de Vannes attaquèrent les troupe du roi viking Hàsteinn sur le Blavet .  Judicaël n’attendit pas Alain et mourut en poursuivant les fuyards .   Ses soldats se dispersèrent et les Vikings se regroupèrent .  Alain 1er remporta sur eux une écrasant victoire à Questembert qui lui valut le surnom d’Alain le Grand .

Pour donner une idée des forces en présence, Hàsteinn débarque en automne 891  en Angleterre à la tête de 80 navires .

.drakkardbarquement1

En 896, cinq bateaux remontèrent la Seine .  250 hommes étaient à leur bord selon les Annales de Saint-Vaast .  Cela vous donne une petite idée de l’armada que représente 80 esnèques . 

L’évolution de ces fabuleux navires représentera un facteur certain d’expansion territoriale de ces hommes du nord ; mais sur le plan sociologique le respect du droit d’aînesse scandinave conduira à la recherche d’autres territoires pour que les autres descendants puissent y trouver leur compte .

cartedesdiffrentsgroupessaxons1

Après avoir colonisés une partie de l’Angleterre, ils établirent des comptoirs puis des châteaux fortifiés en Bretagne ;  en 911 le Viking Rollon obtint la reconnaissance d’un duché en Normandie par Charles le Simple .  A partir de cette base, les successeurs vont conquérir la Sicile, La Calabre et l’Apulie, jusqu’au petit royaume d’Antioche qui ne sera pas tenu longtemps .

.cartedespossessionsnormandesvers11301

Sur le plan conceptuel les Francs, les Bretons et les Vikings auront les mêmes problèmes pour traiter le droit d’aînesse et surtout pour le faire respecter, en sachant que de nombreux bâtards, plus performants sur le plan militaire que l’héritier légitime, se voyaient systématiquement spoliés de leur héritage testamentaire .

Le même système  traité de façon différente (radicale chez les Vikings et plus ou moins complaisante chez les Francs et les Bretons) aboutira, au cours des siècles qui suivront, à une ère féodale avec la partition des empires en petits fiefs aboutissant à un morcellement de plus en plus invivable pour toute la société (seigneurs et serfs compris ; certains châteaux ne pouvant entretenir que cinq soldats pour toute défense) .

Rennes réussit si bien à résister que le comte de Rennes, Conan  1er de Bretagne dit le Tort, se promut Comte de Bretagne le 16 août 979 .  Les Comtes de Nantes s’y opposèrent par les armes .  Conan périt au cours de la bataille de Conquereuil le 27 juin 992  ; son fils Geoffroy 1er reprit aussitôt l’héritage paternel .

On peut estimer qu’après la reprise du camp de Péran en 936 (c.f. carte en grisé, ci-dessus, extraite du Livre de Joël Cornette) par Alain II dit Barbetorte, l’occupation Viking va décliner pour devenir définitive, en 939 sur la Bretagne, à la célèbre bataille de Trans  .

Le XIIème siècle arrive avec ses péripéties ; mais cela est une autre histoire …

à suivre …


J.M. MARTIN pour LPSM

(*) L’Esnèque d’Oseberg (Au Musée des Navires Vikings d’Oslo – Norvège) : navire de guerre ou long bateau : langskip ; elle a une vingtaine de bancs de nage, utilise 40 rameurs et peut embarquer de 60 à 90 hommes .

Pour le transport de marchandises, voire de butins importants, le knörr était utilisé par les Vikings .

Les illustrations :

n°3 et n°4  proviennent du site http://www.jean-francois.mangin.pagesperso-orange.fr/carolingiens/caro 6.htm

Lire la suite… »

Publié dans Non classé | 2 Commentaires »

L’Ere des Vikings n°1

Posté par LPBSM le 5 décembre 2010

L'Ere des Vikings n°1 viking1-150x150 (*)    

 

 

 

 

Bonjour,

Pour bien comprendre  les phénomènes qui ont conduits aux pillages puis aux conquêtes vikings, du IX au XI ème siècles, il faut remonter au fougueux Charlemagne, élevé par des ecclésiastiques, et qui va souhaiter imposer (dans une phase de toute puissance et d’exaspération) la religion catholique, aux Saxons, par la manière forte .

En 772, il fait abattre l’Irminsul ou arbre-monde, considéré comme un pilier reliant  le ciel à la terre, déité sacrée du monde Saxon représentant le respect qu’on doit à la terre et aux forces de la nature (sortes d’écologistes avant l’heure), et oblige les troupes de Widukind, le chef de la résistance saxonne, à recevoir le baptême en 785 .

.yggdrasillarbremonde.vignette11  .irminsuldestructionparcharlemagneparheinrichleutmannen1882.vignette1

Le choix était clair, ou vous acceptez de recevoir le baptême ou vous aurez la tête tranchée ; c’est la « Loi du fer de Dieu » .  45OO dignitaires saxons (Godis) refuseront de renoncer à leur croyances et auront la tête tranchée .  12 000 femmes et enfants seront déportés et emmenés en esclavage, en 782,  à Verden .

.charlesmagnefaitbaptiserlessaxons1

gravure de François GUIZOT (1787-1874)

Les Saxons étaient d’excellents guerriers et servirent longtemps d’auxiliaires dans l’armée romaine notamment dans la conquête de l’Angleterre .  Ils menaceront, avec les Angles (les anglo-saxons),  les Brittons qui viendront occuper le nord de l’Armorique pour échapper à ce risque constant .

.cartedeladomnone1

La Dumnonée brittonne se déplacera pour fonder la Domnonée bretonne

Après le massacre de 782 à Verden, les Wendes, voisins des Saxons, se joignent à la rébellion contre l’église catholique .  Widukind convainc ses partisans de massacrer les francs et de piller les églises au nom des dieux germaniques .

Pour échapper aux armées franques Widukind se réfugiera plusieurs fois au Danemark ; selon Jean MABIRE, Widukind ira jusqu’à se marier en 773 avec la soeur du roi du Danemark, Godfred, princesse norvégienne du petit royaume de Haithabu  .

Le combat idéologique qu’il engage est celui de la défenses des Ases (dieux germaniques) contre la religion des occupants francs .   Odin avait séjourné dans l’Yggdrasil, arbre mythique personnalisé par l’Irminsul, pour apprendre le secret des runes (alphabet nordiques de 24 lettres) .

Widukind ralliera à la cause les Frisons et les Danois du bord de l’Elbe et battra les Francs en 782 au mont Süntel .

 .cartedespeuplesgermaniquesauiersicle11

Même si cette victoire sera éphémère, la résistance idéologique gagnera tout le monde nordique .  La haine de ce monde oppresseur et dictatorial symbolisé par les évêques et les riches abbayes justifiera les premiers pillages et les destructions systématiques des monastères avec un acharnement particulier sur les moines qui y séjournaient .

La tombe de Charlemagne à Aix-la-Chapelle, fut ouverte en 882 et le squelette piétiné avec rage par une incursion viking ; les premiers pillages justifiés par la vengeance de Verden seront suivis par d’autres,  à cause de l’apparente facilité d’obtention d’un enrichissement rapide et pratiquement sans risques (les églises, les cloîtres et les monastères n’offrant que peu de résistances) .

Cette thèse a été soutenue par Lucien MUSSET (1992-2004), rennais de naissance, et professeur d’histoire à l’université de Caen, dans la collection Histoire de la Normandie dirigée par Michel de BROUARD aux Editions PRIVAT, Toulouse, 1970, dans l’article : « Naissance de la Normandie » (p.75-129), p.93 .

Voilà comment une décision politique stupide et destructrice va entraîner trois siècles de pillages, de massacres systématiques dans les premiers temps, et de colonisation dans un second temps .

Ce second aspect va devoir être abordé dans  l’article suivant : l’Ere des Vikings n°2 .

(*) Cet emblème est l’un de ceux du club de football américain du Minnesota et ne correspond pas à la réalité historique puisque les casques Vikings n’avaient pas de cornes .  Ceci dit, il correspond bien à l’image qui reste dans l’inconscient collectif .

… à suivre

J.M. MARTIN pour LPSM

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

Hôtel le Renaissance |
De l'Orient |
Le savoir au service de la ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dans un autre monde...
| Service à la personne 66
| Mais Pourquoi ?